assemblage lamelles

Assemblage à lamelles

Je vous propose dans cet article de découvrir la technique d’assemblage par lamelles (aussi appelé biscuits).

Assemblage lamelles

L’assemblage à lamelles consiste à assembler 2 morceaux de bois en utilisant des petites lamelles ovales en bois qui vont faire office de liaison avec la colle.

assemblage lamelles

Le matériel

Pour réaliser cette opération d’assemblage il nous faut donc:

  • Un outil électroportatif:

Cet outil s’appelle une lamelleuse. Le modèle le plus connu est de la marque suisse lamello (inventeur de ce système d’assemblage), il existe des modèles chez Dewalt, Makita…

Pour ma part je possède la lamelleuse makita 3901.Elle a été remplacée récemment par un nouveau modèle MAKITA PJ7000J

makita-nutfraese-3901-10-40503

  • Des lamelles

Pour les lamelles, il existe différentes tailles en fonctions de l’épaisseur du bois que vous voulez assembler:

Dimensions Epaisseur de bois
n° 9 38 x 12 mm 5 à 10 mm
n° 0 47 x 15 mm 8 à 12 mm
n°10 53 x 19 mm 12 à 15 mm
n°20 56 x 23 mm + de 15 mm

lamelles

Le lamellage

Comme vous avez pu le voir dans mes différentes réalisation, j’utilise ce type d’assemblage dès que je veux réaliser des panneaux. En voici les 2 principales raisons:

  • rapidité de mise en oeuvre
  • solidité de l’assemblage

Pour cela je viens aligner mes planches de bois les unes contre les autres. Je viens tracer à intervalle régulier un trait jointif entre 2 planches à l’endroit où sera la lamelle. Cela me permet de garantir un alignement parfait des lamelles. Assemblage lamelles Ensuite je règle ma lamelleuse en fonction de l’épaisseur du bois et je viens dans la majeure partie des cas placer ma lamelle au centre (pour le cas d’assemblage à angle à 45°, la lamelle est décentrée pour se situer dans la partie où la profondeur est la plus grande).

On passe maintenant au lamellage. Pour cela on fixe bien la planche à lameller sur son établi et on vient positionner la lamelleuse en centrant le repère sur le trait tracé précédemment. on maintient fermement la lamelleuse en place sur le bois pour éviter qu’elle ne bouge et on vient pénétrer le bois très facilement (ça m’a d’ailleurs toujours étonné de voir avec quelle facilité le bois est lamellé et même avec des essences bien dures comme le chêne.) Assemblage lamelles Une fois que l’on a lamellé toutes les planches, il n’y a plus qu’à assembler

L’assemblage/collage

On peut assembler le bois de plusieurs manières avec les lamelles, en voici quelques exemples:

assemblage lamellesDans mon cas, je réalise principalement des assemblages à plat et j’ai eu une fois l’occasion de faire des assemblages à 90° lors de la réalisation de mon coffre en bois. Avant d’attaquer le collage je réalise toujours un montage à blanc avec les lamelles. Ca me permet de vérifier que tout est bien aligné et que je n’ai pas de jeu entre les planches avant l’opération irréversible du collage. Il m’est arrivé de devoir élargir légèrement un trou de lamelle pour affiner l’alignement des planches du panneau. D’autre part, je prépare ma presse à panneau en écartant bien les serre-joints aux dimensions de mon plateau à coller Une fois que ces 2 opérations sont terminées, on peut passer au collage!

  1. On encolle les fentes de la première planche
  2. On enfonce les lamelles en les centrant bien dans la fente
  3. On étale bien la colle (en enfonçant les lamelles, de la colle ressort toujours)
  4. On encolle les fentes de la face de la 2ème planche qui sera contre la première
  5. et ainsi de suite…

Assemblage lamelles   Assemblage lamelles Une fois que l’on a tout mis en colle, j’utilise 2 serre-joints une main wolcraft afin de faire un premier serrage rapide (sans trop serrer). Çà me permet de nettoyer facilement avec un chiffon humide les traces de colle. Ensuite, je mets le panneau dans la presse à panneau et je commence à bien serrer mes serre-joints à vis un à un. Il est important à cette étape de ne pas trop serrer pour ne pas faire sortir toute la colle. Le serrage doit permettre à minima de ne pas avoir de jeu entre les planches assemblées. On enlève une dernière fois les derniers résidus de colle et il n’y a plus qu’à laisser sécher en fonction des caractéristiques de votre colle.

Personnellement j’utilise de la colle blanche patex classic à prise lente (1h pour assembler et 24h de séchage). Cela me permet d’avoir bien le temps de mettre en place le serrage sur la presse à panneaux sans être stressé.

Assemblage lamelles

Et les autres assemblages?

les assemblages concurrents:

Ma marque favorite (festool pour ne pas la nommer) a bien évidemment sorti son modèle qui lui est propre à savoir: la domino Les lamelles sont différentes: festool-domino-joiner-sm Ce système apprécié de tous a bien sur un coût non négligeable…

les autres types d’assemblages:

Il existe bien sur un grand nombre de types d’assemblages, vous retrouverez d’ailleurs un hors série spécifique sur le sujet dans le magazine bois+. Voici une photo qui reprend les assemblages les plus connus pour réaliser des panneaux:

assemblages bois

exemple de bouvetage en dents de scie:

bois bouveté bois bouveté

3 réponses à “Assemblage à lamelles

Laisser un commentaire