Comment démonter proprement et facilement une palette

La récupération de palettes est une bonne source de bois pas chère pour ne pas dire gratuite. Encore faut il savoir comment démonter les palettes méthodiquement pour arriver à récupérer des planches complètes de manière efficiente. Je vous propose ici ma technique personnelle pour le démontage de palette.

demonter palette
 Le matériel nécessaire:

C’est peut être bête à dire mais pour démonter des palettes, il vous faut… des palettes:

demonter palette

Où en trouver?

  • sur des fin de chantier
  • dans des entreprises qui se font livrer des matériaux
  • dans la rue…

Bref, on peut en trouver un peu partout et il ne faut surtout pas hésiter à en parler autour de vous. Vous aurez toujours quelqu’un qui vous dira qu’il en a vu traîner quelque part.

Passons maintenant aux outils nécessaires:

Dans la version manuelle on aura besoin de:

    • une masse
    • un marteau de préférence avec tenaille intégrée

voire même une version marteau/pied de biche comme l’a fait Jimmy Diresta

  • une tenaille
  • un pied de biche
  • une scie

demonter palette

vous pouvez très bien envisager d’utiliser votre électroportatif: scie circulaire, scie sauteuse, scie sabre… mais sachez que dans ce cas vous aurez des planches plus courtes. Néanmoins le gain de temps est indéniable.

Les palettes de type « Europe »

Je commence le démontage par les pieds de la palette. Pour cela j’attaque au pied de biche entre le « plateau » de la palette et le plot en bois qui relie au pied.

IMG_4993

il y a fort à parier que le plot volera en éclats mais ce n’est pas ce que l’on souhaite récupérer alors…

demonter palette

Après avoir enlevé le 2ème plot, le dernier part généralement assez facilement

demonter palette

il ne reste plus qu’à faire la même opération pour les 2 autres pieds et on obtient:

demonter palette

On enlève ensuite tous les clous en les faisant ressortir du coté de la tête à l’aide d’un marteau. Il suffit ensuite de les enlever à la tenaille ou au pied de biche si il est muni d’une tête « arrache clou ».

demonter palette

astuce: Les clous étant assez long et afin éviter les traces sur les planches de bois, utiliser une petite cale en bois pour faire levier.

On obtient alors le plateau qui est encore relié par 3 planches sous le dessous

demonter palette

Pour séparer les lames du plateau, je viens mettre des cales en bois (prenez par exemple le plot d’une palette précédente) sous les lames.

demonter palette

Ensuite je viens taper avec un marteau sur la planche transversale du dessous. Petit à petit les lames se détachentdemonter palette

demonter palette

Il n’y a plus qu’à reproduire la technique aux 3 endroits de la palette et le tour est joué 🙂

Sur 5 lames, on arrive généralement à en récupérer 3 entières avec cette technique

Pour essayer de casser moins de lames on peut procéder comme la technique ci dessous. En revanche on perd un peu de longueur sur les lames récupérées. c’est un choix à faire…

 Les palettes « double faces »

Pour ces palettes à doubles faces, il y a peu d’espace pour y glisser les outils. C’est pourquoi, j’ai décidé d’utiliser ma scie pour éviter de casser au maximum les lames.

Pour cela je viens scier à la main de chaque coté de la lame que je veux récupérer (envisageable à la scie circulaire ou sabre lorsque l’on a de l’électricité dans son garage ce qui n’était pas mon cas).

demonter palette

Le fait d’avoir libéré les extrémités gauche et droite permet de faire pivoter la lame par rapport au centre

demonter palette

ce qui nous laisse de l’espace pour y glisser le pied de biche pour faire levier

demonter palette

on récupère ensuite la lame de bois très facilement sans la casser

demonter palette

On peut bien sur travailler en série et commencer par toutes les découpes.

demonter palette

voilà une première face démantelée

demonter palette

et les lames dont il ne reste plus qu’à enlever les clous.

demonter palette

On peut également récupérer les 3 gros montants mais les clous sont plus ou moins durs à enlever en fonction de la palette.

Sur 16 lames, on arrive généralement à en récupérer 15 ou 16 entières avec cette technique. le ratio est beaucoup plus intéressant 🙂

Conclusion

Après quelques heures de boulot, on commence à se faire un petit stock de bois qui pourra servir pour les projets dans l’atelier ou des projets de meubles pour lesquels on recherche l’aspect rustique.

demonter palette

Quelques remarques:

  • Le démontage de palette reste très long et fastidieux et on a beaucoup de perte dans l’opération (surtout quand on ne scie pas les extrémités). Comme le temps c’est de l’argent, à vous de peser le pour et le contre!
  • En version manuelle et minutieuse il faut bien compter 45 minutes pour démonter une palette…
  • Ces planches à l’aspect brut peuvent révéler un bel apsect si vous possédez comme moi une raboteuse (voir le test de la mienne ici). Dans ce cas, quelques passes suffisent à leur donner un aspect « neuf ».

7 réponses à “Comment démonter proprement et facilement une palette

  1. Bonjour Matthieu.

    Tu as un blog bien sympathique. Je voulais juste indiquer à tes lecteurs que muni d’une scie sabre et d’une lame à métaux longue, on peut aisément se passer de longues et fastidieuses séances de démontage au pied de biche les palettes.

    Je n’en suis évidemment pas le précurseur, mais voici comment modestement on peut procéder. Je passe la lame de scie entre le plot et la planche de base en prenant soin de ne pas trop endommager cette dernière. Si un élément doit être sacrifié, ce sera naturellement le plot, qui même perclus de morceaux résiduels de clous, ira au feu. Attention avec ces derniers : il faut éviter de faire une flambée qu’avec ces plots, la chaleur que leur combustion dégage peut endommager les conduits, voire provoquer un incendie. On veillera donc à n’en intégrer que deux ou trois par flambée, comme pour s’en débarrasser.

    Des planches ainsi dégagées, on chassera les morceaux de clous qui resteront au chasse-clou. On peut également utiliser un détecteur de métaux pour s’assurer que notamment au rabotage ces têtes n’iront pas entamer l’affutage des fers, qu’ils garnissent un rabot manuel ou électrique (voire stationnaire).

    Je n’ai pour ma part pas encore trouvé l’usage de l’un (sur trois modèles !) des détecteurs de métaux fort commode… Seulement une aide à la détection éventuelle de morceaux de clous, et éventuellement de résidus métalliques incrustés dans le bois.

    Habitant moi aussi la métropole lilloise, je serai désormais attentif aux futurs articles de ton blog.

    Bons copeaux et à bientôt !

  2. Bonjour,
    Je me suis penché sur ce système et je me suis aperçu que le bois éclate facilement lorsque le bois est plutôt fin. J’ai simplement acheté une lame à monter sur scie sabre, qui coupe à la fois le bois et les clous.
    L’étape suivante consiste à supprimer toutes les pointes de clous et à la dégauchisseuse pour donner au bois un aspect plus joli.
    Il me reste plus qu’à couper toutes mes pièces et à assembler. L’idée est excellente, ca demande un peu de travail mais l’économie est réelle.

Laisser un commentaire