Réalisation d’un banc de jardin en bois de palette

Dans le cadre d’un concours pour la marque Ryobi, je vous propose aujourd’hui de suivre la réalisation d’un banc de jardin en bois de palette. Cette réalisation est très simple et est à la portée de tout le monde! Il ne vous faudra qu’une scie circulaire, une ponceuse et une perceuse/visseuse.

banc jardin bois palette

plan et outils

Pour cette réalisation, je dessine un petit plan rapide de la structure avec les dimensions pour pouvoir réaliser le débit des pièces.

banc jardin bois palette

Le matériel m’a été fourni par Ryobi dans le cadre du concours:

On a ici les 3 outils principaux pour démarrer le travail du bois:

Autant dire que vous n’avez pas d’excuse pour ne pas réussir cette réalisation chez vous 😉

la structure

Pour réaliser la structure, je commence par le débit de toutes mes pièces. Pour cela je pars des montants des palettes que je découpe à la scie circulaire.

mon astuce: pour être sur de bien couper droit, caler votre scie le long d’une équerre.

banc jardin bois palette

Ensuite je ponce toutes les pièces au grain 80 à l’aide de la ponceuse.
banc jardin bois palette
il est maintenant temps d’assembler la structure. L’assemblage est réalisé par colle et vis.
banc jardin bois palette

mes vis n’étant pas assez longues, je commence par un trou de gros diamètre jusqu’à la moitié de la profondeur du bois.
banc jardin bois palette

je peux ensuite visser mes vis à l’aide d’un embout de visseuse assez long.

banc jardin bois palette

et je mets un petit serre-joint par principe le temps que la colle prenne (palette=bois tordu alors… ;))
banc jardin bois palette
et voilà le résultat! Il n’y a plus qu’à en faire 2 autres et on sera bon 🙂
banc jardin bois palette

l’assise et le dossier

Après avoir poncé les lames au grain 80 (le but étant de ne pas trop poncer pour garder l’aspect « palette »), je commence par la lame du fond (contre le dossier). Dans la mesure du possible je réutilise les trous de clous de la palette pour mettre mes vis. Dans le cas contraire, je préperce les lames pour éviter les éclats.
banc jardin bois palette

Je fonctionne de la même manière pour les lames du dossier.
banc jardin bois palette

Mon astuce: afin de garder le même écart entre les lames, aider vous d’une planche de l’épaisseur voulues que vous caler entre vos lames le temps de visser vos lames.

Et voilà le dossier terminé.
banc jardin bois palette

Pour reboucher les trous qui ont servi à visser la structure, j’utilise des chevilles en bois que je fabrique à partir d’une baguette de 1cm/1cm en arrondissant les angles à la ponceuse.
banc jardin bois palette

Une fois encollées et enfoncées au marteau, il ne reste plus qu’à faire un petit coup de ponçage et le tour est joué.
banc jardin bois palette

et voilà le résultat final
banc jardin bois palette
banc jardin bois palette

c’est à ce moment là que je me rends compte qu’une planche sur le dessus finirait mieux le banc, qu’à cela ne tienne: une planche, un coup de ponceuse, quelques vis et le tour est joué.
banc jardin bois palette

voilà qui est mieux 🙂
banc jardin bois palette

le résultat
banc jardin bois palette

Pour une utilisation en extérieur, je vous conseille de mettre une finition de type lasure.
banc jardin bois palette

la construction en vidéo

Cet article vous a plu et/ou vous sera utile?  Envie de me supporter sans que ca vous coûte le moindre centime?
Vous pouvez commander tout ce que vous voulez (pas forcement dans la section bricolage) en partant de ce lien (le lien envoie vers amazon en précisant juste que vous venez de mon site). Je toucherai alors une petite commission sur les produits que vous aurez achetés.

5 thoughts to “Réalisation d’un banc de jardin en bois de palette”

  1. Belle réalisation, simple et efficace. Par contre, j’ai vraiment du mal avec cette mode (qui n’est pas réservée à Ryobi, loin s’en faut) de passer l’ensemble de sa gamme sur batterie…
    Il y aura bientôt plus de circulaire, perforateurs, meuleuse, etc… sur batterie qu’en filaire !!

    Ca peut être très utile, notamment pour des chantiers nomades ou isolés. Mais cela reste, encore plus pour des particuliers comme nous, des situations très rares et la très très grande majorité du temps, nous avons toujours du courant à disposition pour brancher une circulaire, une meuleuse, etc…

    L’avantage de la batterie (même si c’est plus long pour une Li-ion), c’est que ça s’use. Et vu le prix des batteries, on préfèrera racheter un outils neufs plutôt que même quasiment le même prix dans de nouvelles batteries.
    Notez que je n’ai pas indiqué à qui allait l’avantage…

    Sans compter l’impact écologique terrible (destruction d’environnements uniques, pollution des nappes phréatiques, etc…) de la production des batteries Li-ion…

    Bien entendu, je ne vous fais pas ce procès, vous n’êtes qu’utilisateur (très doué qui plus est) du matériel qui vous est gracieusement prêté.
    Mais je trouve dommage que la (quasi) totalité des fabricants se lancent dans une nouvelle course à l’obsolescence programmée quand les utilisateurs souhaitent retrouver des outils fiables et performants.

    1. Merci pour ton commentaire.

      Je pense qu’il faut faire la part des choses. Pour des gens qui travaillent sur un balcon ou dans leur jardin, je vois ca vraiment comme un plus. Par contre il est clair que ca dépend des machines. Par exemple, je n’achèterai pas une meuleuse d’angle sur batterie, parce que t’as vraiment besoin de puissance dans la durée. Sur l’aspect écologie, Ryobi (et d’autres marques) ont des batteries qui marchent sur toutes leurs machines, ce qui évitent de devoir multiplier les batteries à tout va. Bon du coup quand tu commences avec une marque t’as intérêt à continuer pour éviter de multiplier les sortes 😉

Laisser un commentaire