table haute bois metal

Réalisation d’une table haute bois & métal

Des amis ayant récemment changé de maison, ils m’ont demandé de leur réaliser une table haute bois metal sur mesure pour leur cuisine. En effet, comme ils avaient déjà acheté les tabourets, il leur fallait une taille bien spécifique.

Table haute bois metal

Réalisation du plateau

Pour réaliser le plateau, j’ai acheté du chêne dégauchi et raboté de chez DapsensJ’ai donc préparé mes planches aux dimensions avant de procéder à l’assemblage (voir technique assemblage par lamelles) et au collage en utilisant ma presse à panneaux.collage du plateau

Ensuite j’ai réalisé un gabarit en MDF pour réaliser mes arrondis à la défonceuse sur les 4 coins du plateau.gabarit defonceuse

En pleine action avec la défonceuse montée avec une fraise à affleurer (le gabarit est fixé sous le plateau)

Quand le gabarit est mis sur la pièce à défoncer alors on utilise une fraise à copier (roulement en haut de la fraise)

angle arrondi avec defonceuse 1

et voilà le résultat, il n’y a plus qu’à faire la même technique sur les 3 autres coins et ils seront tous identiquesangle arrondi avec defonceuse 2

Ensuite ponçage complet avec ma ponceuse FESTOOL RO150 sur laquelle j’ai mis un abrasif de type RUBIN et grain successif 60/80/120/180

plateau fini

Pour finir, le plateau a reçu une finition huile (huile blanche incolore mat) en 3 couches (avec un égrenage à la main au grain 240 après la première et deuxièmecouche pour gommer les fibres du bois qui se relèvent naturellement après huilage)

Réalisation de la structure métallique

Comme d’habitude, pour souder, j’utilise mon poste à l’arc et des aimants de soudeur qui me permettent de maintenir ensemble les pièces et par la même occasion assure les angles à 90°.

soudure structure acier

Ensuite, je meule toutes les soudures une à une et je brosse le métal partout (ça évite d’avoir un aspect différent uniquement au niveau des soudures)

soudure structure acier 2

En finition, j’applique un vernis incolore mat qui permet de garder le même aspect en protégeant le métal de la rouille. Puis, pose de patins en caoutchouc pour éviter de rayer le sol. (comme je n’ai pas trouvé de patins carrés au bon diamètre, les patins sont ronds… Mais rassurez vous, ils ne dépassent pas du profilés 😉 )

pied acier

Résultat

Une fois la structure métallique réalisée, je perce quelques trous régulièrement sur les profilés supérieurs qui supporteront le plateau de bois. Puis vissage par le dessous pour fixer les 2 ensemble

Et ensuite on teste le rendu 🙂

d’abord chez moi:

table haute de cuisine 1

et enfin chez ses heureux propriétaires:

table haute de cuisine 2

La table ayant été soumise à rude épreuve par ses propriétaires…, j’ai reponcé le plateau pour enlever toutes les taches qui avaient réussies à pénétrer le bois malgré les 3 couches d’huile… et on a mis une finition vitrifiée (vitrificateur mat incolore). L’aspect est le même mais la tenue dans le temps sera bien meilleure!

Laisser un commentaire